Trois variantes du covid-19 repérées dans le Monde

variante covid-19

Les mutations du coronavirus se multiplient. En effet, après le variant britannique, qui commence à inquiéter les autorités sanitaires françaises suite à la découverte de plusieurs cas dans le pays depuis début janvier 2021, puis la variante sud-africaine, jugée encore plus contagieuse par les infectiologues, une nouvelle souche du covid-19 vient d’être repérée dans le monde.

Une nouvelle variante du covid-19 détéctée au Japon

Le Japon a en effet annoncé ce 11 janvier 2021 avoir détecté sur son territoire un nouveau variant du coronavirus distinct de la variante britannique et sud-africaine. Cette nouvelle mutation du covid-19 a été identifiée sur des personnes ayant rejoint le territoire le 2 janvier dernier après un séjour au Brésil. Pour bilan, quatre personnes, dont deux enfants, auraient été contaminées par cette nouvelle variante du covid-19.

Après plusieurs analyses, les mutations présentes dans cette variante du covid-19 se sont avérées en partie similaires à celles des variants détectés au Royaume-Uni ainsi qu’en Afrique du Sud.

Cependant, les scientifiques de l’institut japonais de recherche sur les maladies infectieuses ont expliqué ne savoir que très peu de choses sur cette nouvelle souche. On ne sait donc pas encore si cette nouvelle mutation est plus contagieuse que les autres, et encore moins si les vaccins mis en place dans la lutte contre le coronavirus seront efficaces.

La variante du covid-19 britannique se propage en France

La tendance épidémique inquiète le gouvernement et les autorités sanitaires françaises : En effet, on dénombre une stagnation à la hausse des cas de contamination et d’hospitalisation, mais aussi des cas de coronavirus provenant des mutations britanniques et sud-africaines. La crainte de tous ? Un boom épidémiologique catastrophique.

 

En effet, deux cas de contamination au variant anglais ont été détectés dans la ville de Lille hier soir. Ces deux cas proviennent de dépistages effectuées à la fin du mois de décembre, ce qui laisse craindre que cette souche, très contaminante du covid-19, est présente en France depuis plus de temps que nous le pensons.

La variante du covid-19 britannique, responsable dans nouveau confinement en France ?

Le gouvernement suit de près l’évolution de la présence de la variante britannique en France. Des tests de séquençage doivent être réalisés la semaine prochaine. « Nous faisons tout pour empêcher le variant de rentrer et de se diffuser sur le territoire », a précisé Olivier Véran, sur Europe 1, dimanche matin.

 

Le ministre de la Santé a partagé les retours des biologistes : « Sur les 1 000 premiers cas positifs (…), il y a environ 10 cas de variant », a-t-il expliqué, en demandant à prendre ces premiers chiffres avec précaution.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email